L’état d’angoisse généralisée n’est point une fatalité